Six étapes pour réussir la création d’une entreprise


assistant-comptable

Vous souhaitez vous lancer dans la création de votre projet ? L’idée est là mais vous avez des doutes sur sa faisabilité ? Ne paniquez pas, il vous suffit de vous organiser et d’agir avec méthode pour que vous puissiez avancer d’un pas sûr. Voici les différentes étapes à suivre pour réussir la création de votre entreprise.

Trouver et tester l’idée de votre projet

Une idée de création entreprise tunisie peut être inspirée de votre activité actuelle, ou des nouvelles tendances, c’est-à-dire une idée innovante qui n’est pas encore exploitée. Une fois l’idée de votre projet devient claire, il est le temps de tester sa fiabilité. Cela est important avant de vous lancer. Gardez à l’esprit, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise idée, il s’agit plutôt d’une opportunité à saisir et d’un besoin à satisfaire.

Pour vérifier la faisabilité de votre idée, il est important de vous mettre dans la peau de l’investisseur et de vous poser honnêtement à ces questions suivantes :

  • - Est-ce que l’idée choisie répond-elle à un besoin précis ?
  • - Le besoin défini est-il commun ou limité à une catégorie de personnes ?
  • - Les clients seront-ils satisfaits de ce type de service ?
  • Grâce à ce petit teste, vous pourrez voir clairement votre idée et être convaincu de de sa fiabilité. Si vous arrivez à trouver les bonnes réponses sur les questions précédentes, vous pouvez alors passer à l’étape suivante, qui est la réalisation d’une étude de marché.

    Réaliser une étude de marché

    Cette étape est très importante puisqu’elle permet de définir les bases de votre projet, notamment sa faisabilité. En tant qu’entrepreneur, vous devez définir les points de forces et de faiblesses de votre projet. Pour ce faire, vous pouvez par exemple, comparer vos produits ou services aux demandes de vos futurs clients. Cela vous permet de mieux cerner leurs attentes et d’adapter ou faire évoluer vos services en conséquence.

    Au fur et à mesure, vous devrez vous assurer que le marché est porteur et définir ainsi une stratégie commerciale efficiente. En termes de prix, vous devrez fixer une marge et vérifier si vos futurs clients sont prêts à payer pour vos produits ou services. Ensuite, vous devrez définir vos canaux de distribution, en fonction de chaque catégorie de clients.

    Rédiger votre business plan

    Ce document est indispensable puisqu’il vous permet d’obtenir un financement auprès des investisseurs. Vous devrez alors rédiger votre business plan en tenant en compte de certains éléments comme la stratégie de développement, la cible de l’entreprise, le processus de création-fabrication, la part de marché évaluée, le chiffre d’affaires envisagé ainsi que les besoins financiers pour y arriver. Le business plan doit être clair et bien organisé, c’est le document qui va vous aider à convaincre vos futurs investisseurs et à retrouver des financements.

    Trouver les moyens de financement

    Après avoir élaboré votre business plan, vous devez maintenant réunir les capitaux nécessaires pour financer votre projet. Il existe plusieurs sources de financement, pour la création d’une entreprise :

    • Interne : il s’agit de réunir des associés.
    • Les organismes privés (les banques, les leasings, les associations et ONGs, les SICAR, les fonds d’investissement, les sociétés de microfinance, etc.).
    • Les organismes publics : les programmes nationaux, la BPME, les fonds nationaux, etc.

    Choisir le statut juridique

    Le choix du statut juridique de votre entreprise est une étape déterminante. En effet, cela aura un impact direct sur la pérennité de votre projet mais aussi sur ses possibilités d’évolution.

    Vous devrez alors choisir de créer une entreprise individuelle (l’entreprise et l’entrepreneur seront la même personne), la SARL (Société à Responsabilité Limitée), la SUARL (Société Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), la SA (Société Anonyme) et la SCA (Société en Commandite par Actions).

    Réaliser les démarches administratives

    Une fois vous arrivez à réaliser les différentes étapes précédentes, il ne vous reste alors que de :

    • Choisir votre local : le siège social de l’entreprise.
    • Déposer le nom ou la marque.
    • Immatriculer votre entrepriseau registre du Commerce et Registre National des Entreprises.

Laissez un commentaire